Relances de paiement et difficulté de trésorerie : Que faire ?

Comment faire des relances de paiement pour éviter les difficultés de trésorerie quand on est indépendant ? Découvrez 3 conseils pour faciliter vos relances.

Que faire pour régler vos relances de paiement et difficulté de trésorerie ?

Comment relancer un client pour un paiement ? Si vous êtes indépendant, vous vous êtes forcément déjà posé la question. Le problème, c’est que les retards de paiement ont un impact sur votre trésorerie, et que vous pouvez être rapidement à court de liquidités. Les relances sont une tâche difficile, chronophage, et qui peut endommager la relation client. Alors, comment faire de bonnes relances de paiement pour éviter les difficultés de trésorerie ? Nous vous dévoilons tout dans cet article !

Comprendre l’importance des relances de paiement

Relancer ses clients est primordial pour la santé financière de votre activité. Vous avez besoin de trésorerie, surtout si vous anticipez un mauvais mois. Savoir gérer les relances de paiement peut vous sauver de mauvaises passes financières (découvert, dettes à payer) et il faut mettre en place un bon suivi de vos factures. Même si vous débutez votre activité et que vous n’avez que très peu de clients, n’attendez pas pour mettre en place un processus de suivi. Cela vous permettra non seulement de réduire les retards de paiement et d’obtenir un délai moyen de règlement des factures inférieur, mais aussi de vous protéger contre les risques d’impayés. Ainsi, vous éviterez les difficultés de trésorerie !

3 conseils pour relancer vos clients et approvisionner votre trésorerie

Envoyez constamment une facture

Commencez par envoyer une facture à la fin de chaque prestation. Votre facture doit comporter un certain nombre de mentions légales obligatoires : nom, adresse des parties, date, prestation, quantité, dénomination du produit ou des services, prix HT, échéance pour le règlement, pénalité de retard, etc. Ce document servira de preuve juridique : par exemple, votre client ne pourra pas vous dire qu’il ne connaissait pas la date d’échéance pour le paiement. De plus, si vous exigez des indemnités forfaitaires pour le recouvrement de la facture, vous devez le mentionner sur la facture pour être en accord avec la loi.

Faites des relances téléphoniques

Plus rapide et économique, commencez toujours par relancer votre client par téléphone. Peut-être a-t-il simplement oublié de vous régler ? L’oubli est humain, et il faut savoir faire preuve de bienveillance avant de menacer d’un recours en justice. De préférence, évitez la relance d’une facture impayée par mail. Suivez plutôt cette procédure de relance client :

  • Lettrer ses comptes : ne relancez bien que les factures impayées et effectuez un bon suivi de votre état comptable.
  • Définir un objectif : décidez si vous commencez par relancer les factures les plus importantes ou les plus anciennes, et triez les clients en fonction.
  • Avoir sous les yeux la balance client : très utile lors de l’appel, vous aurez toutes les informations nécessaires pour régler immédiatement le litige avec votre client.
  • Préparer son dossier : anticipez les contradictions et les réactions du client pour pouvoir faciliter la discussion.

Si l’appel ne donne rien ou que le client vous évite, vous pouvez envoyer une lettre de relance courtoise. Si vous ne recevez toujours pas de réponse, alors il sera temps de complexifier un peu les choses avec une lettre recommandée avec accusé de réception.

Réclamer des indemnités de retard

Même si le client est en retard de quelques jours seulement pour son paiement, cela peut entraîner des difficultés de trésorerie de votre côté. Peut-être allez-vous même avoir des coûts supplémentaires, par exemple des agios pour avoir dépassé votre découvert. Pour pallier ces dépenses, vous pouvez exiger des indemnités de retard et des frais de recouvrement, qui sont de 40 € minimum. Comment calculer les pénalités auxquelles vous avez droit ? Tout simplement grâce à cette formule : somme impayée * (taux d’intérêt annuel / 100) * (nombre de jours de retard / 365) + 40 €.

Établir une stratégie de relance de paiement est donc très important pour les indépendants. L’impact des délais de paiement sur la trésorerie n’est pas négligeable, et il est normal de vouloir s’en prémunir. Vous rencontrez souvent des difficultés de trésorerie à cause de factures impayées ? Mansa est spécialisé dans les prêts en ligne pour les indépendants qui ont notamment besoin de trésorerie : contactez-nous !