Saviez-vous que vous aviez droit à une aide financière si votre activité a été touchée par la crise ? Il existe 6 aides pour indépendants pendant le Covid 19.

Découvrez 6 aides pour les indépendants pendant le Covid 19

La crise sanitaire de 2020 a touché beaucoup d’entreprises, et les indépendants ne font pas exception. Perte de clients, fermeture pour cause de mesure sanitaire, défaut de fournisseurs : la liste est longue ! Heureusement, des aides financières pour les indépendants sont mises en place pendant le Covid 19 pour les aider à soutenir leur activité. Découvrez la liste des 6 principales aides sans plus attendre.

Les mesures prises pour aider financièrement les indépendants

Délais de paiement allongés pour les cotisations URSAFF

Pour tous les statuts professionnels (indépendant hors micro-entreprise, profession libérale, artisan et micro-entrepreneur), les échéances mensuelles du 20 mars et 5 avril sont lissées sur les mois suivants, et aucune pénalité de retard ne sera appliquée. Vous devez toujours déclarer votre revenu mensuellement ou trimestriellement, mais le paiement se fera ultérieurement (une fois la crise passée). Attention, vous devez toujours payer le même montant de cotisations ! Il sera simplement reporté sur les prochaines échéances.

Report des impôts et taxes

Les indépendants et micro-entrepreneurs bénéficient d’un report de leurs impôts et taxes, qui se traduit ainsi :

  • Paiement des impôts directs reporté : vous devez en faire la demande via le formulaire de la DGFiP. Votre dossier sera ensuite étudié en fonction de l’impact financier que le Covid 19 a eu sur votre activité.
  • Flexibilité du taux de prélèvement à la source : vous pouvez moduler votre taux d’impôt sur le revenu et retarder le paiement de vos acomptes jusqu’à 3 fois mensuellement ou d’un trimestre au prochain.
  • Mise en pause de la Cotisation Foncière des Entreprises : vous devrez au plus tard la régler au 15 décembre 2020.
  • Remboursement accéléré des crédits de TVA et des crédits d’impôt : demandes auprès de la DGFIP.

Aide à l’obtention d’un prêt professionnel

La BPI (Banque Publique d’Investissement) et l’ensemble des banques traditionnelles s’engagent pour soutenir les indépendants en difficulté grâce à l’accord de crédits bancaires. Dans cette situation exceptionnelle qu’est la crise du Coronavirus, elles ont débloqué des fonds supplémentaires. Vous pouvez également bénéficier de la garantie Bpifrance à hauteur de 90 %, pour votre prêt de trésorerie et votre découvert. Les crédits à moyen et long terme peuvent également être réaménagés pour faciliter votre gestion budgétaire, sans frais de report d’échéances ou autre.

Indemnisation pour la garde d’enfants

Beaucoup d’indépendants ont été impactés dans leur activité par la fermeture des écoles et des crèches. Vous pouvez faire la demande sur Ameli d’un arrêt de travail indemnisé, sans avoir à contacter un médecin. La seule condition consiste à avoir un enfant de moins de 16 ans, qui était de base scolarisé dans un établissement ayant fermé pendant la crise. Cet arrêt de travail permet d’obtenir une compensation financière à hauteur de 90 %, et ce dès le premier jour d’arrêt. Durant toute la période de cet arrêt, vous pouvez poursuivre votre activité dans la mesure des règles sanitaires.

Les aides financières pour un indépendant en difficulté à cause du Covid 19

Accès au fonds de solidarité

En date du 1er avril 2020, le gouvernement a mis en place un fonds de solidarité pour soutenir les entreprises avec de gros problèmes de trésorerie dues au Covid 19, indépendants compris. L’aide financière est plafonnée à 1 500 €, et voici les différentes conditions :

  • avoir dû fermer pour raison sanitaire ou subir une baisse de CA de plus de 50 % ;
  • employer moins de 10 salariés ;
  • faire moins de 1 million de CA ;
  • avoir un bénéfice imposable inférieur à 60 000 € ;
  • n’avoir aucune dette fiscale ou sociale impayée, hormis celles qui bénéficient d’un plan de règlement ;
  • ne pas bénéficier d’aide supérieure à 1 500 € venant de la pension retraite ou des indemnités de la sécurité sociale.

Obtention du fonds d’action sociale

Notre dernière aide financière pour les indépendants est accordée par le CPSTI (Conseil de la Protection Sociale des Travailleurs Indépendants). L’aide est indexée sur le niveau de difficulté financière rencontré. Voici les conditions d’éligibilité :

  • avoir à son actif un versement de cotisations au minimum ;
  • la création de l’entreprise doit être antérieure au 1er janvier 2020 ;
  • les cotisations et contributions sociales sont à jour (date du 31 décembre 2019) ;
  • prouver l’impact du Covid 19 au niveau de la réduction ou de la suspension de votre activité ;
  • ne pas toucher le fonds de solidarité.

De multiples aides financières sont donc mises en place dans l’optique de soutenir les indépendants pendant le Covid 19. Et si vous avez un besoin de trésorerie urgent, qui ne peut attendre l’aboutissement de toutes ces demandes, contactez Mansa pour obtenir un prêt professionnel en 24 h seulement !