Aide aux indépendants & TPE

Comment trouver des missions en tant que freelance ?

De Ali Rami le 20juillet, 2021

Vous souhaitez recevoir nos articles?

Ne rate aucun article

Retourner à la page principale
Ali Rami

CEO & Co-founder

Lorsque l’on se lance en tant qu’indépendant, c’est l’une des questions que l’on se pose souvent. En effet, avoir des clients, c’est le nerf de la guerre. Si l’on n’a pas de mission, alors pas de chiffre d'affaires et tout tombe à l’eau. Mais rassurez-vous, il existe de nombreux moyens de trouver des clients et en voici 3 qui ont déjà fait leurs preuves.

 

N’hésitez pas à utiliser votre réseau

Commencer par trouver vos premiers clients, pour lancer la machine. 

 

Comme on dit, c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Il faut donc travailler sur ses premières missions pour avoir de l’expérience et faciliter l’acquisition de nouveaux clients.

Quoi de plus simple que d’interroger son entourage lorsque l’on se lance ? Un oncle qui a besoin de votre expertise, un voisin que vous pouvez aider … Ce sont de potentiels clients et ils vont vous aider à démarrer votre activité. Alors oui, ce ne sont pas forcément eux qui vont vous permettre d’avoir tout de suite une grosse trésorerie, mais il ne faut pas sous-estimer l’apport de votre réseau direct.

 

Alors commencez par là, faites savoir à votre entourage ou même sur vos réseaux sociaux que vous vous lancez dans une nouvelle activité. Vous verrez que cela réserve parfois de belles surprises et des demandes inattendues, que ce soit au début ou même après quelque temps.

 

Soyez conquérant et diversifié dans votre prospection

La prospection, une solution à ne pas laisser de côté. Les clients ne vous tombent pas dessus tout seuls, alors allez les chercher.

 

Le problème de certains freelances est qu’ils attendent que les clients viennent à eux. Mais si c’était si facile, ça se saurait ! Je ne dis pas que ça n’arrivera pas, mais il ne faut pas compter que sur ça.

Vient alors la prospection. Vous avez le choix, soit vous pouvez engager un freelance ou une agence qui prospecte pour vous (et oui ça existe !), soit c’est à vous de mouiller le maillot. Engager quelqu’un peut être une bonne solution, mais vous devez alors le payer (éventuellement demander un prêt si vous n’avez pas les fonds) ou verser une commission.

Il existe tout un tas de méthodes de prospection selon votre domaine d’expertise, mais voici celle que je préfère :

  • Intégrer des forums de discussions et des groupes Facebook ou même LinkedIn sur le sujet, le domaine dans lequel vous souhaitez intervenir. En apportant de la valeur gratuitement aux lecteurs et aux adhérents, vous allez vous démarquer. Vous serez donc un expert aux yeux des autres, et certains vont forcément penser à vous dès qu’ils auront besoin d’une expertise sur le sujet. Ils deviennent alors vos prospects.
  • Le mailing : stratégie connue et reconnue pour prospecter d’éventuels clients. C’est parfois laborieux et difficile mentalement mais c’est souvent indispensable. Quel que soit votre domaine d’activité, vous pouvez très facilement trouver des contacts sur internet (l'ère du numérique, fini les lettres manuscrites envoyées par La Poste…). Dès lors que vous avez un contact (entreprise ou particulier) vous pouvez en faire votre prospect en lui envoyant un mail. L’idée est souvent de décrocher un rendez-vous téléphonique en piquant la curiosité. Cette prospection à froid peut paraître effrayante, mais c’est de là que ressortent souvent les meilleurs clients et surtout, c’est vous qui choisissez qui vous contactez.

 

Utilisez les plateformes de freelances pour trouver des clients

 

Le choix de la facilité, vraiment ? mais quelle plateforme choisir ? Il y en a tellement…

 

En tant qu’indépendant, on a accès à pas mal d’outils que ce soit pour gérer sa comptabilité, obtenir un prêt professionnel, rédiger ses factures, tenir son calendrier… Et il en existe aussi pour trouver des missions.

Ce sont des plateformes qui mettent en relation les freelances et les entreprises qui recherchent une expertise. En voici quelques-unes :

  • Malt : La plateforme freelance digitale. Vous créez votre profil, définissez vos préférences et vos critères. C’est alors les entreprises qui viennent vous demander un devis en expliquant leur projet.
  • Yoss : Plateforme généraliste. C’est le même principe que Malt. Un peu moins connue mais créée par le groupe Adecco. Très bon potentiel et des missions intéressantes.
  • La crème de la crème : Vous créez aussi votre profil, mais cette fois, ce sont les freelances qui se proposent. C’est comme un site de petites annonces, les entreprises font un appel d’offres et c’est à vous de vous manifester. Les missions sont souvent de très bonne qualité.
  • Upwork : Même principe, mais pour les anglophones principalement, vous y trouverez aussi des missions en français. Je trouve cependant que c’est souvent le prix qui détermine le choix plutôt que la qualité du freelance…
  • 5 euros.com : C’est la plateforme d’échange de services. Vous y présentez votre service, avec un prix de base à 5 euros et les options peuvent monter jusqu’à 500 euros. Le gros avantage, c’est la simplicité.

 

La liste est encore très longue, mais je trouve que la plupart des autres sont plus spécialisées. Je vous invite à rechercher en fonction de votre domaine de compétence.

Si je peux me permettre un conseil, soignez votre profil et, si vous en avez un, votre portfolio. Il est très important de se démarquer (et peut-être de se spécialiser…) sur ces plateformes ou la concurrence est forcément présente.

Vous économisez beaucoup de temps sur la prospection même si cette dernière ne devrait pas être oubliée. 

 

Il y a d’autres solutions dont une très intéressante, c’est le Personal Branding. L’idée est de vous faire connaître en créant une communauté sur Instagram, Facebook ou encore Linkedin. Cette visibilité sur le Web va vous permettre de partager vos connaissances, de fidéliser une communauté autour de votre activité. C’est une méthode de « prospection passive » qui consiste à attirer les clients grâce à votre présence sur les différents réseaux.

 

Avec ces quatre méthodes, plus d’excuses ! Vous trouverez vos missions et votre activité pourra grandir sereinement. 

 

Cependant, si à un moment dans votre activité vous avez besoin de trésorerie, que ce soit pour engager, investir, créer un fonds de roulement, ou simplement une période creuse entre deux clients, il y a Mansa. Votre solution de prêt 100% en ligne, rapide et adaptée pour les indépendants. 

 

Faire une simulation non engageante

Vous souhaitez découvrir nos articles et bon-plans en exclusivité ?